Blanquette de saumon

Hello tout le monde.

Depuis le temps que je me tâte à faire une blanquette de poisson, je lai finalement réalisée aujourd’hui. Je vous livre les secrets de ma petite recette.

Ingrédients :

  • 600g de pavés de saumon
  • 4Carottes
  • 120g de champignons de Paris émincés
  • 1/4 d’oignon rouge
  • 1 Petit blanc de poireau
  • 40g de beurre
  • 150g de crème fraîche
  • 30g de farine
  • 15cl de vin blanc sec (j’ai utilisé du Chardonnay 🙂 )
  • 20cl de fumet de poisson
  • 1Jaune d’oeuf
  • 1/2 Citron
  • 1 Bouillon Knorr
  • Un peu de safran en poudre (facultatif) 
  • Sel &Poivre au goût 

Préparation :

Epluchez les carottes et coupez-les en rondelles. Emincez le poireau et l’oignon.

Faites fondre le beurre dans une cocotte et faites-y revenir pendant quelques minutes l’oignon, le poireau et les carottes. Saupoudrez le tout de farine puis ajoutez les champignons, le fumet et le vin. Mélangez et laissez cuire pendant 8 à 10 minutes.

Ajoutez ensuite les pavés de saumon, le bouillon et le safran. Salez et poivrez. Mélangez et laissez cuire pendant 8 minutes.

Fouettez la crème, le jaune d’œuf et le jus du citron. Incorporez le mélange à la préparation. Mélangez délicatement puis laissez cuire pendant 2 à 3 minutes. C’est prêt!

Vous pouvez déguster la blanquette avec des pâtes à l’encre de seiche cuites al dente!

Conseil : si les pavés sont trop épais, vous pouvez les coupez en deux dans le sens de la longueur.

Lapin à la moutarde

Âmes sensibles s’abstenir aujourd’hui nous mangeons du lapin !

Ingrédients :

  • 1 Lapin
  • 3 gousses d’ail
  • 1 Oignon
  • 2 carottes
  • 3 champignons géants blancs
  • 2 CS d’huile d’olive
  • Le jus d’une orange
  • Une bouteille de vin blanc sec
  • 3 grosses cuillères à soupe de moutarde à l’ancienne (ou au miel pour donner encore plus de saveur)
  • Un bouillon knorr
  • 20cl de crème fraiche épaisse
  • 50 g de persil

Préparation :

Découpez l’oignon en dés et hachez finement l’ail et le persil. Epluchez les carottes et coupez les en rondelles. Emincez les champignons.

Mélangez la moutarde et l’ail. Coupez le lapin en morceaux et badigeonnez les morceaux du mélange moutarde ail. Versez le jus de l’orange sur le tout.

Faites suer les dés d’oignon dans une cocotte jusqu’à ce qu’ils soient translucides. Ajoutez ensuite les carottes et faites revenir le tout pendant quelques minutes.

Incorporez le lapin avec le jus et faites revenir le tout pendant quelques minutes. Ajoutez le bouquet garni et le bouillon. Versez le vin dans la cocotte, salez, poivrez et laissez cuire pendant au moins une heure.

Dans un bol, mélangez la crème, le persil haché et une cuillère à soupe de moutarde. Incorporez le mélange et les champignons à la préparation et laissez cuire à feu doux pendant 5 à 10 min.

C’est prêt! Vous pouvez l’accompagner d’un bon riz blanc.

Rougail saucisses

Hello mes petits piquants!

J’espère que vous avez passé de très bons moments à Noël !

L’effervescence retombe tranquillement avant de repartir demain avec le réveillon de la Saint-Sylvestre. Donc je me suis dit qu’aujourd’hui, on partirait sur quelque chose de très simple. On dépose rapidement nos bagages sur l’île de la Réunion avec cette recette de Rougail saucisses.

Ingrédients :

  • 2 Saucisses de Montbéliard
  • 2 tranches de lard fumé
  • 1/2 oignon
  • 1 Cc de gingembre finement haché
  • 1 Cc de curcuma
  • 2 gousses d’ail
  • 4 tomates
  • Une branche de thym
  • 2 Cs d’huile d’olive

Découpez le lard en petites tranches et coupez les saucisses en rondelles. Emincez l’oignon et hachez finement l’ail. Coupez les tomates en gros dés.

Faites revenir l’oignon avec l’huile d’olive et ajoutez les rondelles de saucisses et les tranches de lard. Rajoutez ensuite l’ail, le gingembre et les tomates. Mélangez.

Incorporez le thym, le curcuma et un peu d’eau.

Couvrez et laissez le tout cuire à feu doux pendant 30 minutes.

Vous pouvez déguster le Rougail saucisses avec du riz ou des pâtes.

Filet mignon de porc à la moutarde, pommes duchesses & carottes rôties

Hello mes petits piquants!

C’est très tendu pour moi ces derniers jours (beaucoup de boulot) mais j’ai pensé à vous pour les fêtes qui pointent le bout de leur nez!

Je vous propose aujourd’hui quelque chose de simple et chic pour dîner en famille (dans le respect des gestes barrières bien sûr 🙂 ).

Ingrédients :

Pour les pommes duchesses

  • 500g de purée de pommes de terre
  • 3 Oeufs
  • 50g de beurre
  • Sel

Pour les carottes

  • 4 ou 5 carottes
  • 1 Cc de piment d’espelette
  • 1 Cc d’herbes de Provence
  • 1 Cs d’huile d’olive
  • Sel

Pour le filet mignon

  • Un filet mignon
  • 2 gousses d’ail
  • 1 Échalote
  • 2 Cs de moutarde ancienne
  • 2 Cs de moutarde forte
  • 2 Cs de miel
  • Une branche de thym
  • Un bouillon knorr
  • Sel et poivre

Préparation :

Les pommes duchesses

Préchauffez le four à 180 °C.

Cassez les œufs et mettez un blanc d’oeuf dans un bol et trois jaunes dans un autre.

Incorporez le beurre à la purée encore chaude et salez. Versez ensuite les oeufs et mélangez.

Remplissez une poche de douille cannelée de la préparation et formez des petits tas. Enfournez pour 15 min.

Les carottes rôties

Coupez les carottes en 4 dans le sens de la longueur. Mettez-les dans un saladier et ajoutez les herbes de provence, le piment d’espelette et l’huile d’olive. Mélangez le tout, salez, poivrez et enfournez pour 30 minutes.

Le filet mignon

Dégermez l’ail et hachez-le finement. Dans un petit bol, mélangez l’ail, les deux moutarde, le miel et le bouillon. Enduisez le filet mignon de ce mélange en malaxant bien. Salez et poivrez.

Préchauffez le four à 180° C.

Déposez le filet mignon dans du papier aluminium. Rajoutez l’échalote coupée en 4 et la branche de thym. Fermez hermétiquement et faites une cuisson en papillote pendant au moins 45 minutes à une heure (pour une viande super tendre).

Accords mets et vins : Nous vous proposons d’accompagner votre dîner avec un vin rouge des Côtes du Rhône, Les Peyrouses. Un vin fruité et gai, dont les arômes accompagneront en toute harmonie ce plat.

Fromages & Vins, la rencontre…

Mon mouvement fit retourner un couple charmant, tout souriant, vers moi. C’était la première fois que je rencontrais Philippe et Armelle.

Je fus subjuguée par la beauté des lieux (je suis certaine que l’effet sur vous sera le même). La boutique n’était ni grande ni petite, d’un seul regard vous pouviez embrasser toute la pièce. Ce qui pour moi était un très grand atout puisque cela permettait de distinguer les trois thèmes principaux : le fromage, le vin, les épices. L’aménagement, bien évidemment, y était pour beaucoup.

J’étais véritablement curieuse et un flot de questions se bousculaient sur mes lèvres. Philippe s’est agréablement prêté au jeu et m’apprit donc qu’il existait près de 2000 fromages en France, répartis en de grandes familles de fromages avec des croisements. Les plus connus étant :

1 – les fromages aux croûtes fleuries : Brie, Coulommiers, Camemberts etc…

2- les pâtes pressées cuites qui sont des fromages de montagne destinés à être conservés longtemps : Comté, Beaufort, Gruyère, Fromages suisses etc…

3- les pâtes pressées non cuites : Morbier, Saint-nectaire, Reblochon, Tomme de chèvre et de brebis etc…

4- les pâtes persillées : Roquefort, Bleu d’Auvergne etc…

5- et enfin les croûtes lavées, dont les croûtes sont frottées et brossées avec différents produits pour apporter plus de saveurs au fromage. Ce type de fromage peut être à la fois pâte pressée non cuite et croûte lavée : le Timanoix (frotté à la liqueur de noix) etc…

Il faut relever que les grandes familles qui existaient à l’époque se sont aujourd’hui enrichies de fromages mixtes au niveau des caractéristiques : le Chevrotin, le Petit Fiancé des Pyrénées qui est semblable à un « Reblochon de chèvre » etc…

Toutes ces catégories de fromages étant proposées dans la boutique. Philippe reste au demeurant à la disposition de ses clients pour les conseiller sur le choix des fromages en fonction des besoins.

Ensemble, nous sommes revenus sur cette sacrosainte opposition entre le fromage à base de lait de vache et celui à base de lait de chèvre. La position de Philippe qui brille par sa pertinence et sa justesse est la suivante :  » le fromage est une affaire de culture et c’est quelque chose qui s’acquiert au fil des années, notamment avec une ouverture d’esprit et l’absence de préjugés ». Pour Philippe, « on ne peut avancer que l’un soit meilleur que l’autre, l’essentiel étant de gouter sans à priori afin de se faire sa propre opinion ».

En ce qui concerne les vins… la suite dans mon prochain article 😉 .

Fromages et Vins, l’Origine…

Hello les foodistas!

Aujourd’hui, je vous raconte la suite de mes aventures au sein de la charmante ville rémoise.

Comme évoqué dans mon article consacré au restaurant « A l’ère du temps » je tente d’apprivoiser la ville, de l’explorer, d’en saisir toutes les nuances surtout niveau gastronomie.

Outre les adresses de restaurant que je me suis dégotées, je suis tombée sur une délicieuse boutique ( qui fait à la fois office de fromagerie, cave à vin et d’épicerie) nichée en plein centre-ville à quelques pas de la mairie de Reims.

Je vous en parle dans trois articles dont le présent, consacré à la genèse de cette charmante boutique.

Née en Languedoc, Philippe Cahours le tenancier, a été au service des grandes maisons de champagne en qualité de directeur régional de vente, avant de s’installer à son compte et de créer avec sa femme Armelle, cette belle boutique à quelques pas du Boulingrin. 

Créée en 2011 sur les vestiges d’un salon de coiffure, Philippe et sa femme ont eu la clairvoyance de mettre en commun leurs expériences respectives (elle de commercial, lui d’expert en champagnes et vins) pour concrétiser cette vision qu’ils avaient de l’alliance entre le fromage et le vin.

Malgré un début difficile, Philippe et Armelle ont réussi à se démarquer en misant sur le collectif plutôt que l’individuel. Ils ont ainsi opéré une magnifique fusion, au sein de cette boutique qui deviendra au fil des années une destination incontournable pour les épicuriens, entre le vin, le fromage et les produits gastronomiques de la région.

Conscients que les modes de consommation du fromage ont évolué, Philippe et Armelle proposent alors à leurs clients (qui par la suite deviendront fidèles… ) des produits pour l’apéritif qui s’accordent de façon symbiotique avec le fromage.

Nous en sommes là quand un jour, lors de mes flâneries habituelles, je poussai la porte de la boutique Fromages et Vins.

Quelle sera la réaction de Philippe et Armelle ? Qu’en ressortira t-il ?

Retrouvez-moi dans mon prochain article pour en savoir plus!

Philippe et sa femme

Aubergines farcies

Je vous avais prévenu! J’adoooore les légumes farcis 🙂 .

Mais bon cette recette sera la dernière avant longtemps! Faut pas abuser je sais 😂

Alors pour cette recette, nous aurons besoin des Ingrédients suivants :

  • 500g de chair à saucisse
  • 3 Aubergines
  • 2 gousses d’ail hachées
  • 2 Cs de persil haché
  • 1/2 d’oignon
  • 2 tranches de pain
  • Du lait
  • Un petit bouillon knorr
  • Sel et poivre

Préparation :

Coupez les aubergines dans le sens de la longueur et faites des incisions sur la longueur et la largeur de sorte à former des « X ».

Versez ensuite un filet d’huile sur les aubergines et enfournez ( 200°) pendant 25 minutes.

A l’aide s’une cuillère retirez la chair des aubergines et réservez.

Imbibez le pain de lait puis émiettez-le. Emincez finement l’oignon. Mélangez ensuite tous les ingrédients de la farce, la chair des aubergines et deux cuillères à soupe de lait.

Salez, poivrez et faites revenir le tout quelques minutes sur feu doux puis réservez.

Préchauffez le four à 180°.

Disposez ensuite les aubergines dans un plat allant au four et garnissez-les de farce. Enfournez pendant 30 à 35 minutes.

Vous pouvez déguster les aubergines farcies avec des pâtes et un filet d’huile d’olive 🙂

Burger Poulet

Salut les piquants!

Burger ou pizza?

Cette question nous est souvent posée. Et beaucoup d’en nous ont du mal à choisir.

Pour ma part le choix est très clair! Team pizza! Mais j’avoue que depuis que je fais mes burgers maison, le burger remonte un peu dans mon estime (pas assez pour détrôner la pizza toutefois 🤪).

Je vous propose aujourd’hui une de mes recettes de burger, très savoureuse.

Ingrédients (pour 4 burgers) :

Pour le burger

  • 4 pains pour burger (buns)
  • 2 blancs de poulet
  • 2 yaourts grecs
  • Piment de cayenne
  • 1/4 de bouillon knorr
  • 200g de farine de blé
  • 2 Cc d’ail en poudre
  • Tomates, oignons, laitue
  • Des tranches d’aubergines grillées (voir la recette ici)
  • De l’huile de colza
  • Sel et poivre

Pour la sauce

  • 1 yaourt grec
  • 1 Cs d’ail en poudre
  • 2 Cs de persil finement haché
  • 30 g de parmesan rapé
  • Sel et poivre

Préparation :

Préparez une marinade en mélangeant les deux yaourts, une cuillère à café de piment de cayenne, une cuillère à café d’ail et le bouillon. Salez , poivrez et réservez.

Découpez chaque blanc de poulet en deux (dans le sens de la longueur). Mettez les blancs de poulet dans la marinade, filmez et réservez au frais (minimum 2 heures).

Mélangez ensuite la farine avec une cuillère à café d’ail et le piment. Salez, poivrez et réservez.

Préparez la sauce en mélangeant le yaourt, l’ail, le persil, une cuillère à café de piment de cayenne et le parmesan. Salez et poivrez. Filmez et placez au frais minimum une heure.

Faites chauffez de l’huile dans une poêle. Faites sortir les poulets du réfrigérateur. Mettez chaque Poulet dans la farine (tournez pour que le poulet soit bien enrobé) puis faite frire.

Coupez l’oignon et la tomate en rondelles.

Pour dresser le burger, coupez le pain en deux. Posez sur la première moitié, un peu de laitue, une rondelle d’oignon, un poulet frit, une rondelle de tomate et une ou deux tranches d’aubergines. Mettez ensuite de la sauce sur les aubergines et fermez avec la seconde moitié du pain. Vous pouvez maintenir avec une pique.

Vous pouvez accompagnez votre burger de frites maison.

Accords mets et vins : Pour accompagner votre plat, nous vous conseillons un vin rouge, l’Irancy. C’est un vin corpulent et riche qui se mariera très bien avec votre burger.

Nouilles sautées aux légumes

Hey Hey Hey!

Depuis quelques jours je n’avais qu’une envie, manger des nouilles sautées aux légumes 😩.

Aujourd’hui n’y tenant plus, j’ai profité de ma pause déjeuner pour finalement assouvir cette envie. Du coup, j’en ai tellement mangé que j’ai dû aller marcher une heure pour digérer🤣.

Un diablotin m’a alors soufflé l’idée de partager avec vous ma recette (il s’agit bien évidement de partager également les calories 🤣).

Ingrédients (pour deux personnes) :

  • 250 g de nouilles de riz
  • 400g de crevettes cuites décortiquées
  • 1/2 poivron vert
  • 1/2 poivron rouge
  • 1/2 Cc de gingembre
  • 1 Cc de miel
  • 1 Cs de sauce soja
  • 2 gousses d’ail
  • 1/2 citron
  • 30g de pousses de haricots Mongo
  • 100g de champignons (j’ai utilisé un mélange forestier)
  • Une pincée de piment d’espelette
  • De l’huile de sésame
  • De la ciboule
  • 1/2 bouillon knorr
  • Des feuilles de coriandre
  • Quelques noix de cajou
  • Sel et poivre

Préparation :

Faites tremper les nouilles pendant 15 à 20 minutes dans de l’eau chaude pour les ramollir. Coupez les poivrons en lamelles et hachez finement l’ail.

Dans un plat, mélangez les crevettes, l’ail, le gingembre, le miel, le jus du citron et le piment d’espelette. Faites ensuite revenir le tout dans une poêle avec un peu d’huile pendant quelques minutes. Salez, poivrez puis réservez.

<p value="<amp-fit-text layout="fixed-height" min-font-size="6" max-font-size="72" height="80">Dans un wok, faites revenir les poivrons et les champignons avec un peu d'huile et le bouillon pendant 5 à 8 minutes (ils doivent être encore fermes). Rajoutez ensuite les crevettes. Mélangez et laissez cuire deux minutes. Dans un wok, faites revenir les poivrons et les champignons avec un peu d’huile et le bouillon pendant 5 à 8 minutes (ils doivent être encore fermes). Rajoutez ensuite les crevettes. Mélangez et laissez cuire deux minutes.

Rajoutez les nouilles et arrosez de la sauce soja. Laissez cuire quelques minutes à feu doux avec les légumes et les crevettes (5 à 10 minutes).

Eteignez le feu.

Emincez la ciboule et concassez les noix de cajou.

Dressez en ajoutant aux nouilles, les pousses de haricots Mongo, les noix de cajou, la ciboule et quelques feuilles de coriandre.

Et surtout ne faites pas comme moi! Dégustez en toute modération 🤣.

Choux farcis

Hello mes petits piquants!

Je vous avais prévenu… j’adore vraiment les légumes farcis! Je vous retrouve donc aujourd’hui avec une petite recette de choux farcis! Et tenez vous bien, les aubergines farcies c’est pour bientôt 🤪 .

Ingrédients :

Pour la farce

  • 250g de chair à saucisse
  • 2 gousses d’ail hachées
  • 1 Cs de persil haché
  • 1/4 d’oignon
  • 1 oeuf
  • 2 tranches de pain
  • Du lait
  • Un petit bouillon knorr
  • Sel et poivre

Pour la cuisson des choux

  • Un chou vert moyen
  • Une carotte
  • 1/4 d’oignon
  • 20 cl de vin blanc
  • 20 cl d’eau
  • 1/4 de bouillon knorr
  • Une ou deux feuilles de laurier
  • Ficelle alimentaire
  • Un peu de beurre

Préparation :

  • La farce

Imbibez le pain de lait puis émiettez-le. Emincez finement l’oignon. Mélangez ensuite tous les ingrédients de la farce. Salez, poivrez et réservez.

  • Les choux

Enlevez les feuilles de chou puis faites les blanchir 15 minutes dans de l’eau bouillante.

Egouttez-les ensuite et épongez l’eau soigneusement à l’aide d’un torchon propre.

Disposez deux feuilles sur votre plan de travail. Garnissez les feuilles de farce, roulez avec soin puis fermez le tout avec un peu de ficelle. Faites de même avec le reste des feuilles jusqu’à épuisement de la farce.

Disposez ensuite les choux farcis dans une cocotte avec un peu de beurre fondu. Pelez la carotte et découpez-la en rondelle. Émincez l’oignon. Rajoutez l’eau, le vin, le bouillon, les rondelles de carotte et l’oignon émincé aux choux. Rajoutez ensuite les feuilles de laurier, le bouillon et faite cuire pendant 30 minutes.

C’est prêt! Vous pouvez enlever les ficelles et déguster avec un bon riz blanc.